Ajaccio

AOP Ajaccio


Dans un paysage de montagne, le vignoble d’Ajaccio est le fruit d’une très ancienne tradition viticole Il est le berceau historique du cépage sciaccarellu qui y donne un vin rouge tout en finesse et peu coloré, très différent du puissant et sévère vin de Patrimonio. Il détient le record d’altitude dans le vignoble de Corse avec 380m dans la commune de Sari-d’Orcino.

Qualité remarquable


Répartis en forme d'amphithéâtre autour du golfe d'Ajaccio, à peine 250 hectares de vigne sont cultivés par 14 domaines. Moins de 4 % de l'ensemble des vins corses, mais un niveau de qualité remarquable, qui repose entre autres sur l'originalité des cépages traditionnels, remis à l'honneur dans les années 70, au moment de la restructuration des AOC. Après l'arrivée des rapatriés d'Algérie dans les années 60, le vignoble s'était développé de façon démesurée et comptait 30 000 hectares, dont une grosse partie de cépages méridionaux, productivistes et peu qualitatifs. La crise des années 70 a brutalement ramené le vignoble à une dimension plus raisonnable et à un niveau de qualité plus exigeant.

Le paysage viticole


Le vignoble, au sud-ouest de la Corse, s’étend depuis le golfe de Porto, au nord, jusqu’à celui du Valenco, au sud.
L’appellation Ajaccio, très dispersée, s’étend sur 36 communes et sur plus de 60 km de longueur du nord au sud sur la côte occidentale de l’île. Le vignoble est cultivé à partir du niveau de la mer sur des pentes douces des versants de quatre vallées façonnées par des cours d’eau : celle de Liamone au nord, où la vigne, qui domine le Golfe de Sagone, est cultivée jusqu’à une altitude de 380 m à Sari-d’Orcino ; celles, plus au sud, de la Gravona et du Prunelli, où les vignobles plongent vers e golfe d’Ajaccio et, enfin, celle du Tavaro

Sols et sous-sol


Le sol est granitique sur des collines.
Les vignes les plus nombreuses sont implantées sur un escalier de coteaux granitiques particulièrement propice à leur développement.
Au coeur de la Corse cristalline hercynienne dite « Corse ancienne à roches magmatiques », le substratum géologique de la zone géographique est dominé par les terrains granitiques.
Entre les masses granitiques, quelques lambeaux de sédiments détritiques reposent dans des bassins carbonifères et permiens.
Les sols développés sur ces granites sont le plus souvent légers, sablo graveleux, plus ou moins brunifiés sur roche peu altérée à faible profondeur ou sur arène plus ou moins profonde, mêlée d’argile.
Ce sont des sols pauvres, secs, drainants, avec peu de réserve hydrique.

Le Climat


Le climat est méditerranéen. Région la plus ensoleillée de Corse, typée par des brises de mer, de terre et de montagne. La Tramontane souffle 57 fois par an et le Maestrale 361. Quant au Libeccio il sévit 85 jours par an ! Quelques gelées tardives sont à craindre.

Le vignoble d'Ajaccio, fruit d'une très ancienne tradition viticole, bénéficie en moyenne de 2 750 heures d’ensoleillement par an grâce au climat typiquement corse, ainsi qu'aux grosses chaleurs l’été modérées par les influences maritimes et montagnardes. Les rares gelées hivernales puis le printemps précoce favorisent la phase végétative.
Au coeur de la Corse occidentale, entre Balagne, au nord, et Sartenais, au sud, du golfe de Porto à celui de Valinco, de Cargèse à Casalabriva, la zone géographique couvre le territoire d’un ensemble de communes dites « littorales ».

Son paysage est façonné par une succession de vallées globalement orientées est/ouest qui constituent autant de micro-régions aux limites, parfois délicates à franchir, accentuées par des fleuves côtiers parfois puissants. Ses traits physiques en font son originalité, avec des versants dissymétriques tailladés par de longues vallées encaissées et rectilignes

Ouverte sur la mer Méditerranée, bordée par des reliefs montagneux la zone géographique s’étend sur le territoire de 36 communes du département de Corse-du-Sud.
La zone géographique est constituée de deux territoires sensiblement différents : la façade maritime et l’arrière-pays proche.
La façade maritime, avec des reliefs ne dépassant pas 150 mètres à 200 mètres d’altitude, est marquée par la pénétration des brises marines et des brouillards côtiers.
L’atmosphère est souvent humide en automne et en hiver. Les écarts thermiques sont faibles.
L’arrière-pays proche, formé de versants d’orientations diverses au-dessus des basses et moyennes
vallées, connaît un climat plus contrasté. En raison d’altitudes plus élevées, pouvant aller jusqu’à 400 mètres, les précipitations sont sensiblement plus conséquentes et les mésoclimats s’y multiplient.
La Tramontane et le « Libecciu » y sont tous deux dominés par le « Maestrale ». Cette douceur tempérée, fait du golfe d’Ajaccio la région des printemps précoces

Les cépages et les vins


Le rendement de base est limité à 45 hl/ha, pour une production totale qui dépasse à peine les 8.000 hl par an, déclinés en rouges, rosés et blancs.
Dans la région du sciaccarello par excellence, l’AOC exige une proportion minimale de 60% de ce cépage noir qui transmet aux rouges et rosés son caractère affirmé. Il donne aux vins des arômes singuliers d'amande et de cassis. La bouche est peu tannique, fine et harmonieuse. Les blancs, comme souvent en Corse, sont presque exclusivement issus du vermentino, à la différence que l’AOC Ajaccio autorise un complément d’ugni blanc pouvant atteindre 20 % de l’encépagement. Les blancs secs ont une robe or assez pâle, mais un nez minéral aux senteurs florales (qu’on retrouve en arômes à la dégustation). Un ajout d’ugni blanc peut amener un peu plus d’onctuosité et de rondeur en bouche.

Le plus bel équilibre du sciaccarellu


Les propriétés du terroir d’Ajaccio permettent au cépage sciaccarellu d’atteindre une maturité optimale et de révéler un caractère qui fait l’identité des vins d’Ajaccio. "Les vins d’Ajaccio sont intimement liés à la précision de la maturation du sciaccarellu, et plus spécifiquement à son état de flétrissement propre aux vignobles d’altitude", explique Lionel Leduc, codirecteur du Centre de recherche viticole de Corse (CRVI). Ce lien fort avec les hautes terres est illustré par l’autre nom du cépage sciaccarellu : montanaccio.

"L’altitude convient bien à ces raisins, car ils flétrissent ainsi plus lentement ce qui permet de choisir la date de vendange avec davantage de précision", explique Alexis Albertini (clos d’Alzeto, Sari d’Orcino). En effet, le sciaccarellu a la particularité de passer très vite d’un état de sous-maturité à un état de surmaturité. Il s’agit donc de surveiller son évolution et de trouver le niveau de flétrissement qui offre le plus bel équilibre. "C’est souvent au tout début du flétrissement des baies que l’équilibre est le plus juste", estime le vigneron.

Le sciaccarellu affirme toujours plus son potentiel sur le territoire d’Ajaccio. Et les études scientifiques en cours au CRVI approfondissent les connaissances sur le comportement du cépage dans les sols granitiques, notamment en condition de stress hydrique. Ainsi, le sciaccarellu longtemps dédié au vin rosé compte tenu de sa couleur pâle est aujourd’hui très valorisé dans les vins rouges de l’appellation.

•	AOP Ajaccio 2014 13,5%
• AOP Ajaccio 2014 13,5%

Terroir : Sablo-graveuse parsemé de roches.
Cépage : 80% Sciaccarello, 20% Nielluccio
Elevage : Elevage en cuve inox 12 mois

•	AOP Ajaccio 2016 13,5%
• AOP Ajaccio 2016 13,5%

Terroir : arène granitique
Cépage : 80% Sciaccarello 20% Nielluccio
Elevage : Elevage en cuve inox 12 mois

•	AOP Ajaccio 2015 13,5%
• AOP Ajaccio 2015 13,5%

Terroir : Arènes granitiques mêlées d'argile et de graves.
Cépage : 70% Sciaccarello 20% grenache 10% Nielluccio
Elevage : Elevage en cuve inox 12 mois

•	AOP Ajaccio 2015 13,5%
• AOP Ajaccio 2015 13,5%

Terroir : arène granitique
Cépage : 80% Sciaccarello, 20% grenache
Elevage : Elevage en cuve inox 12 mois

•	AOP Ajaccio 2015 14%
• AOP Ajaccio 2015 14%

Terroir : Sol argilo calcaire, silico calcaire et granitique
Elevage : Elevage en cuve inox 12 mois
Cépage : 50% Sciaccarello, 25% cinsault , 20 % Niellucio, 5% Vermentino

Mentions légales